Des dates à retenir


1924 Sortie du premier modèle : la MB1 175 à courroie

1926 Création de Motoconfort : Sortie de la 308

1929 Sortie de la première B.M.A (Bicyclette à Moteur Auxiliaire) : "Le B1"

1930 Sortie du bloc "B" Création des 4 cylindres B5 & B7 (prototypes)

1934 Sortie des séries S & R : Arrivée de Géo Ham qui restylise la gamme

1945 Sortie de la D45, moto populaire par excellence

1946 Sortie de la série "Z"

1949 Création par Charles Benoît & Eric Jaulmes de la Mobylette

1969 Sortie de la 125 deux temps

1973 Sortie des 350 et 500 trois cylindres

Sources: Ouvrages de Patrick Barrabès et Eric Jaulmes
www.motobecane-club-de-france.org/

 

Les 175 deux temps 1923/1939

 

1923 MB1 Modèle Homme
175 cm3 2T

Unique modèle fabriqué à Pantin en 1923. Sa vocation est essentiellement utilitaire, bien que l'affiche publicitaire dessinée par Marcel Dupin la représente en version dame, accompagnée d'une joueuse de tennis. La production de 1923 est confidentielle, essentiellement constituée de prototypes. Le démarrage effectif de la production a lieu fin 1924, les statuts de la société ayant été déposés officiellement le 11 décembre 1924.

1923 MB1   Version Dame et Ecclésiastique
175 cm3 2T

Cette version à cadre ouvert est proposée aux clients qui portent une robe. Un filet de protection empêche que
celle-ci ne vienne se prendre dans les rayons. La grille en acier nickelé au dessus du cylindre évite à la conductrice de se bruler sur la culasse. Le prix de vente est celui du départ d'usine. Cette solution était fréquente à l'époque où le réseau d'agent était encore embryonnaire.
La toute jeune marque recherche activement des agents en province, pour preuve cette annonce publicitaire dans
" Cycles & Motocycles Industriels "
du 28 Octobre 1923.
1925 MB2
175 cm3 2T

Entrainement par courroie
Avec boîte à deux vitesses et kick starter.
Ce modèle est équipé des fameux repose-pied "Wagons"
1927 Type D1
175 cm3 2T

La D1 peut être considérée comme étant un modèle de base.
Elle est l'héritière directe de la MB1. Sa boîte à deux rapports entraîne la roue arrière par l'intermédiaire d'une courroie.
1928 Type D4
175 cm3 2T

Entrainement par chaine
Construite sur une partie cycle de 250 type E
1930 Type B2
175 cm3 2T

Avec réservoir en selle. Remarquons sur ce modèle le freinage réduit. Rien sur la roue avant et deux freins sur la poulie de freinage montée sur la roue arrière.
L'un est commandé au pied l'autre à main droite.
1931 Type B2A
175 cm3 2T

Le pot d'échappement est placé en travers sous le moteur.
Une fourche à parallélograme et deux freins à tambour pour la partie cycle.
1937 Type B2A
175 cm3 2T

Apparition du volant magnétique Novi. Celui-ci ne fournit pas l'éclairage qui est assuré par un Alternovi en contact avec le volant moteur.

1939 Type B2A Sport
175 cm3 2T

Le sommet de la gamme des 175 deux-temps.

Ce modèle bénéficie de 3 Vitesses.

Pour plus de confort: La famille des 308 1926/1931

Nous sommes en 1926 et la jeune marque Motobécane décide de créer un modèle de plus grosse cylindrée pour épauler la MB1 chez les concessionnaires. Pour ne pas rebuter ni les agents ni la clientèle et être certain de ne pas compromettre le nom même de Motobécane, une nouvelle marque est trouvée ce sera la Motoconfort

1926 308 MC1
308 cm3 2T

La partie cycle, confortablement assise sur deux gros pneus ballon (700x80), est suspendue à l'avant par une fourche pendulaire reprenant le principe de celle de la MB1.Le freinage est assuré par deux freins à patin unique, agissant tous les deux sur la roue arrière. Le principal, actionné par le talon droit agit sur la poulie de transmission tandis que le second commandé par la main droite agit sur une poulie jante située de l'autre côté de la roue. Ce modèle sera fabriqué en 1927 sans aucune évolution.

1928 308 Type F
308 cm3 2T

Toujours 2 rapports mais une transmission secondaire par chaîne. Vu la suppression de la poulie jante, les deux patins de freins exercent leur pression sur la poulie de droite. La pédale change également de côté.

1929 308 Type F4 / MC7 chez Motoconfort
308 cm3 2T

Bouleversement esthétique avec l'abandon du réservoir entre-tubes au profit d'un réservoir en selle très "Art Déco". Nouvelle fourche de type "Druid". La poulie de freinage disparait et laisse place à deux freins tambour. La boite à outils prend place sur le côté du porte-bagage. L'éclairage électrique est maintenant monté en série et mis en route par simple basculement de
"l'Alternovi" sur le volant moteur.

1930 308 Type F5 / MC8
308 cm3 2T

Ultime évolution avec le montage de la fourche à parallélogramme et ressort central ainsi que du réservoir des blocs B.

Le compromis: Les 250 Type E 1927/1932

Produites pendant un laps de temps assez bref, ces 250 cm3 Type E chez Motobécane et MC6 chez Motoconfort, représentaient un juste compromis entre les 175 et la grosse 308, haut de gamme des fabrications de Pantin avant l'apparition des modèles à moteur 4 temps.

1927 250 Type E / MC6
250 cm3 2T

Rigoureusement identique aux 175 D4 / MC2B, la type E s'en différencie au premier coup d'oeil grâce à sa magnéto inclinée vers l'arrière et aux six écrous qui maintiennent la culasse.

1928 250 Type E
250 cm3 2T

Très peu d'évolution sur ce modèle.
Le siège initial en tôle emboutie garnie de feutre et de cuir est désormais remplacée par une selle avec un dessus en similicuir monté sur des ressorts en nappe. Le montage en option d'un phare de grand diamètre fixé sur la fourche et d'un petit feu rouge, alimentés par un ensemble Novi (commercialisé à part)

1930 250 Type E
250 cm3 2T

Refonte complète du modèle avec l'apparition d'une nouvelle partie cycle. Montage d'une fourche à parallélogramme et ressort central ainsi que d'un réservoir en selle. Le levier de vitesse passe sur le côté droit du réservoir, permettant un maniement plus précis que le long levier sortant dirctement de la boite.

1934 250 B3A
250 cm3 2T

L'inconnue de la gamme 250. Deux ans après l'arrêt officiel de la production, la 250 ressurgit légèrement modifiée avec des éléments de partie cycle contemporains et surtout équipée d'un allumage à volant magnétique. Cette moto n'appraîtra sur aucun catalogue mais sortira pourtant en série très limitée.

LES MOTOBECANE A MOTEURS BLACKBURNE 4 Temps 1927/1930

1927 350 Type G
350 cm3 4T

La première génération fut équipée d’un cadre avec réservoir entre tubes. Les parties cycles possédaient une fourche de type "DRUID" des freins à tambours, des pneus à tringle de 27 par 4, des garde-boue plats de 160 mm, un porte bagage, une selle TERRY ou PLANOR, des grips-genoux et un réservoir d’huile de 2,5l et n’étaient pas équipées d’éclairage en série.

1928 350 Type G
350 cm3 4T

La deuxième génération sortie en 1928 a reçu un nouveau cadre avec réservoir en selle et un réservoir d’huile différent mais toujours de même contenance. Le reste de la partie cycle possède les mêmes équipements, les seuls changements se feront sur les accessoires (éclairage, boite à outils, plaque d’immatriculation) et ce jusqu’à la fin de la production (1930).

1929 350 Type K
350 cm3 4T

1929 500 Type H
500 cm3 4T

Il faudra attendre 1929 pour voir arriver les modèles à culbuteurs. Mais les dirigeants de MOTOBECANE ne jugèrent pas nécessaire de leur donner un type et sur le catalogue, il est juste mentionné que se sont les mêmes modèles avec moteur plus performants.

1929 500 Type L
500 cm3 4T

1930 500 Type H2
500 cm3 4T

Le type H2 ou L2 Compétition amateur à moteur double échappement avec piston haute compression, came de course, magnéto IVG Novi, carburateur AMAC type 6 et fonctionnant à l’essence et benzol ce qui permettait à cette moto de 28,5 Ch d’atteindre la vitesse de 130 à 140 km/h.

250 MOTEUR JAP 4 Temps 1928

1928 250 Type R2
250 cm3 4T

Motobécane ne dispose pas à l'époque de moteur 4 temps de 250cc, de sa propre marque, pas plus que chez Blackburn, la R2 utilisera le moteur JAP.
Monocylindre 4 temps
Soupapes latérales.
Simple échappement.

LES BLOCS B MOTOBECANE 4 Temps 1930/1939

Le moteur modèle bloc "B", est le premier moteur à 4 temps fabriqué par Motobécane. Décliné en plusieurs cylindrées, de 175 à 500cc, à soupapes latérales, culbuté ou même à 4 soupapes pour la rarissime 500 B5C GS. La boîte est intégrée au bloc, cette configuration est particulièrement moderne pour une époque ou la boîte séparée est encore la norme

Les "blocs B" (ou T chez Motoconfort)
B2s - B22 (175 cc)
B33 (212 cc)
B23 (222 cc)
B3 (250 cc)
B33a (250 cc à soupapes latérales)
B33c (250cc culbuté)
B3l (250 cc à soupapes latérales)
B3c (250 cc culbutés) - B3cs (250 cc culbutés "sport")
B34 (326 cc à soupapes latérales)
B4 (350 cc) - B4l (350 cc à soupapes latérales)
B4c (350 cc culbutés) - B4cs ("sport") - B4cgs ("Grand sport")
B44 (350 cc à soupapes latérales) - B44l (350 cc à soupapes latérales)
B44 st
B44c (350 cc culbuté) - B44cl - B44c st (350 cc culbuté standard)
B44l
B5 (500cc) - B5l
B5c - B5cs - B5 cgs
B55 - B55c

1931 175 Type B2S
175 cm3 4T Latérale

Sur ce modèle économique, le chromage est limité à la commande de boîte, au kick et au tude d'echappement.

 

1930 250 Type B3
250 cm3 4T Latérale

1930 250 Type B3C Sport
250 cm3 4T Culbutée

La désignation "Sport" impliquait une poignée de béquillage à l'arrière et un chromage plus étendu. Les culbuteurs sont enfermés et les leviers au guidon sont encore inversés.

1930 350 Type B4
350 cm3 4T Latérale

Présentation au Salon de 1930 du modèle B4, à bloc B 350 cm3
3 vitesses; ici en version "luxe" avec éclairage électrique NOVI.

 

1931 500 Type B5
500 cm3 4T Latérale

Le côté droit de la B5 montre la commande par courroie sous carter de la dynamo Novi 6volts à trois balais.

 

1932 500 Type B5CS
500 cm3 4T Culbutée

La 500 type B5C Grand sport est la fameuse 4 soupapes à double échapppement qui remporta deux fiox sa catégorie au Bol d'Or en 1932 et 1933 ainsi que les six Jours Internationaux en 1932.

 

Le B5 (T5) 500 cc et le B7 (T7) 750 cc 1929/1930

3 prototypes exceptionnels, 4 cylindres (500 à soupapes latérales et 750 "culbuté" à arbre a came en tête) présentés au catalogue 1930 et au salon de paris la même année.

1929 500 Type T5
500 cm3 4T Latérale

1930 750 Type B7
750 cm3 4T Culbutée

Présentée au Salon d'Octobre 1930, la B7 est une 750 à arbre à cames en tête commandé par un arbre vertical, visible à l'avant du moteur.

 

LES BLOCS R et S 1933/1947

Le bloc "R" est en fait, la toute première version du bloc "S"

Les "blocs R" ( ou "C" chez Motoconfort)
R23
R3c - R33a (250 cc)
R34 (350 cc à soupapes laterales)
R4 - R4c - R44 - R44c (350cc)
R5 - R5c - R55 - R55c (500cc)

Les blocs "S" ( ou M chez Motoconfort)
S3c (250cc)
S4 - S4c - S4cgs (350cc)
S5 - S5c - S5cgs (500cc)

 

1933 350 Type R4C
350 cm3 4T Culbutée

La 350 simple échappement R4C de 1934 était cataloguée avec 3 vitesses à main. Le dessin du pot fit couler beaucoup d'encre, mais fut très copié.

1934 500 Type S5C GS
500 cm3 4T Culbutée

La très belle et très rare 500 "Grand Sport" à bloc "S" et quatres soupapes ne fut produite qu'en 1934 et 1935.Elle s'appelle
"M5C GS" chez Motoconfort et "S5C GS" chez Motobecane.
Sa culasse en toit est celle des moteurs "B Grand Sport".
Les deux motos ne bénéficient pas encore de la boîte à 4 vitesses, mais sont équipées du sélecteur au pied monté à l'avant du bloc.

1934 250 Type C3
250 cm3 4T Latérale

La Motoconfort type C3: le bloc "S" existait aussi avec soupapes latérales. La présentation "C" était moins luxueuse: notez le silencieux en tôle.

1938 500 Type "Grand Sport" dite "Superculasse"
500 cm3 4T Culbutée

Dernier modèle avant la guerre, ultime descendante des 300 000
machines construites depuis les débuts.

 

1947 350 Type R46c
350 cm3 4T Culbutée
Les blocs S ont disparus du catalogue, à l'exception de cette magnifique machine adoptant les standards de l'époque, une suspension arrière coulissante, fourche télescopique, boite à 4 vitesses, et les teintes "marron/beige" de la Z2c . L'ensemble est imposant et de belle facture, mais ne connaitra qu'une diffusion confidentielle, la période de "vache maigre" et de reconstruction n'étant pas favorable aux moyennes cylindrées, le client peu fortuné lui préférera ... Le très sobre D45, ou le Z2c

LES D45 1945/1960

La reine des populaires. Qui ne connaît pas la légendaire D45! La 125 Motobécane à soupapes latérales est indissociable du réseau routier national pendant près de deux décennies.

1945 D45A
125 cm3 Latérale

La D45 apparue en 1945 sous la dénomination D45A, possédait une fourche à parallélogramme et un arrière rigide. Six à sept mois de délais étaient nécessaires pour en obtenir une.

1947 D45B
125 cm3 Latérale

Au seuil de 1948. Le vilebrequin est modifié, ainsi que le carter moteur, augmentant la capacité en huile de 0.75L à 1.25L.

1949 D45S
125 cm3 Latérale

Dès 1949, intervint une modernisation majeure avec l'adoption d'une suspension arrière coulissante. La D45 devient D45S (pour suspension). Les quatre centimètres de débattement sont certes bien faibles, mais ils permettent tout de même de filtrer correctement les tressautements dus au pavage des rues et d'améliorer la tenue de route.

1951 D45S
125 cm3 Latérale

En 1951, une fourche télescopique vient encore améliorer le comportement. Ce sera pratiquement la dernière grosse évolution sur ce modèle qui conserve sa double commande d'embrayage et ses trois vitesses à main.

1956 D45S LUXE
125 cm3 Latérale

Cette version "luxe" possède un réservoir, les jantes et un échappement rond chromés ainsi que des garde-boue profonds.
La petite populaire poursuivra une carrière exemplaire jusqu'au seuil de 1961.